Catégorie dans Actualités

Une nouvelle direction artistique

Jean-François Heisser, Chloé Dufresne, Julien Leroy, Anne Gastinel et Pierre Fouchenneret prennent la direction artistique de l’Orchestre Ostinato

Fondé en 1997 sous l’impulsion de Manuel Rosenthal, l’Orchestre-atelier Ostinato – qui devient en 2023 l’Orchestre Ostinato – soutient l’émergence par l’insertion professionnelle de jeunes talents et apporte à ses 80 instrumentistes âgés de 18 à 25 ans, une formation rémunérée au métier de musicien d’orchestre . Durant le cursus, ils sont encadrés par Jan Orawiec , violon solo des Siècles qui est leur responsable pédagogique.

Ostinato donne entre 20 et 30 concerts par an dans des salles prestigieuses comme la Philharmonie de Paris, le Théâtre de l’Athénée, le Théâtre du Châtelet. Il développe des partenariats artistiques notamment avec l’Académie de l’Opéra national de Paris. Ses élèves intègrent chaque année les phalanges d’orchestres nationaux et internationaux reconnus comme l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Paris ou le City of Birmingham Symphony Orchestra, le Deutsches Symphonie Orchester Berlin, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg pour n’en citer que quelques-uns.

L’année 2023 marque la naissance d’une nouvelle direction artistique collective :

Jean-François Heisser (pianiste et chef d’orchestre) : au-delà de ses activités de concertiste, il s’engage pour la création et la production des jeunes talents. Directeur musical de l’Orchestre de Chambre Nouvelle Aquitaine, fondateur du festival Ravel, il programme le festival de Sceaux et les soirées musicales d’Arles. Jean-François Heisser est parrain du projet Ostinato.

Chloé Dufresne (cheffe d’orchestre) : formée à la prestigieuse Sibelius Academy, la cheffe est lauréate de plusieurs concours internationaux (Malko et Besançon). Elle assiste notamment Gustavo Dudamel à l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles et est cheffe invitée de nombreux orchestres en France et à l’étranger.

Julien Leroy (chef d’orchestre) : Talent chef d’orchestre ADAMI, il débute en qualité de chef assistant de l’Ensemble Intercontemporain et du Festival de Lucerne. Il est aujourd’hui chef principal du United instruments of Lucilin et chef invité de nombreuses phalanges françaises et internationales.

Anne Gastinel (violoncelliste) : forte d’une longue carrière internationale, elle se produit aux côtés des plus grands (Yehudi Menuhin, Mstislav Rostropovitch ou Kurt Sanderling). En 2006, elle reçoit la Victoire de la musique dans la catégorie Soliste de l’année. Elle est professeure au CNSMD de Lyon.

Pierre Fouchenneret (violoniste) : violoniste prodige, il a enregistré plus d’une vingtaine de disques et se produit en soliste avec de grands orchestres internationaux. Il fonde en 2013 le Quatuor Strada avec François Salque, Sarah Nemtanu et Lise Berthaud.

Avec la perspective d’une pédagogie innovante et d’une programmation ambitieuse , l’Orchestre Ostinato voit évoluer sa direction artistique et pour cela fait le choix du collectif . La diversité de ses membres a ainsi pour but de favoriser une variété des répertoires joués (du baroque au contemporain) et des projets (musique symphonique, opéra, concerto, joué-dirigé, transdisciplinaire) pour préparer au mieux les jeunes musiciens à leur futur métier. Ces derniers évolueront au sein d’ensembles à géométrie variable, de la musique de chambre à l’orchestre symphonique, ils seront encadrés par des solistes des plus grandes phalanges internationales (Opéra National de Paris, Orchestre national de France, Orchestre Les Siècles, Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre Philharmonique de Berlin…) et bénéficieront de plus de vingt ateliers de travail durant leurs deux années de formation.

L’inclusion étant au coeur des préoccupations d’Ostinato, des actions culturelles en partenariat avec les centres pénitentiaires d’Île-de-France continueront d’être organisées. Durant ses deux années au sein de l’orchestre, chaque élève fera grandir son engagement auprès des personnes isolées en participant aux programmes « en musique pour plus d’humanité » et « apporter la musique à l’école » qui consistent à aller à la rencontre de publics isolés et du jeune public et en créant avec eux des projets artistiques spécifiques.

Rejoignez Ostinato !

Qui est concerné ?

Les jeunes musiciens, âgés de 18 à 30 ans, titulaires d’un prix de conservatoire, ou élèves d’un CNSM, ou ayant passé un tour au concours d’entrée d’un CNSM, ou ayant suivi un cursus équivalent dans une école européenne.

Pré-sélection sur dossier.

Un CV est à fournir et un formulaire est à remplir (lien d’inscription en bas de page).

Auditions

Les auditions ne sont pas publiques. Les musiciens devront interpréter une œuvre de leur choix ainsi qu’un trait d’orchestre imposé. Ils s’entretiendront ensuite avec le Jury sur leur motivations à rejoindre l’Orchestre.

Auditions de recrutement le 31 mai.

Inscrivez vous ici

En musique pour plus d’humanité : concerts à Fleury-Mérogis

Depuis 3 ans, en partenariat avec l’association En Chœur et avec Morgane Billet (soprano) et Ernestine Bluteau (piano) les musiciens et musiciennes d’Ostinato vont à la rencontre des détenus hommes et femmes de la Prison de Fleury-Merogis et depuis 3 ans ils vivent des successions de moments forts, de rencontres jamais anodines lorsque l’extérieur échange avec l’intérieur et lorsqu’on parle d’évasion par la musique… Prochains concerts 6 et 7 décembre 2022

#enmusiquepourplusdhumanité

Boléro et autres Ravel

Artistes:

  • Jean-Luc Tingaud, direction
  • Orchestre-Atelier Ostinato

Programme:

  • Ravel, Boléro
  • Ravel, Rapsodie espagnole
  • Chabrier, Esapana
  • Debussy, Iberia

Si l’on dit : danse de bal à trois temps apparue en Espagne au XVIII e siècle, on reste, a priori, sans voix. En revanche si on dit Ravel, il y a fort à parier que beaucoup répondent : Boléro !

Pour fêter la deuxième année de résidence artistique de l’Orchestre atelier Ostinato au Théâtre de Suresnes Jean Vilar, c’est à une grande fête autour de Ravel que vous êtes conviés ! Car le Boléro du grand Maurice Ravel n’est pas seulement l’œuvre la plus jouée au monde, c’est aussi une expérience visuelle, sensorielle, spectaculaire ; voir tour à tour chaque instrument jouer son solo, sentir monter la puissance de l’orchestre dans un inexorable crescendo, attendre la culmination pour la modulation finale… sans parler de la fin époustouflante qui ne sera révélée qu’au concert !

Date:

Le 12 mars 2023 de 17h à 18h

Adresse:

Théâtre de Suresnes Jean Vilar, 16 Pl. Stalingrad, 92150 Suresnes

Les Etoiles du classique

Pendant quatre jours, plus de 200 jeunes artistes de grand talent se produiront au cours
de 12 concerts au Théâtre Alexandre Dumas, à l’Église Saint-Germain et en plein air dans
le parc du château du Domaine National de Saint-Germain-en-Laye. Désireux d’y convier
un public toujours plus varié et nombreux, le Festival propose une grande variété de
concerts : musique de chambre, concerts symphoniques en plein air, opéra, danse, jazz et
autres formats insolites.

Artistes :

  • Chloé Dufresne, direction
  • Orchestre Ostinato
  • 
Thomas Lefort, violon
  • Eva Zavaro, violon
  • Gabriel Pidoux, hautbois
  • 
Aurélien Pascal, violoncelle
  • Mathilde Caldérini, flûte
  • 
Alexandra Luiceanu, harpe

Programme :

CONCERT SYMPHONIQUE EN PLEIN AIR
Proposé par l’Orchestre Ostinato, dirigé par la jeune cheffe Chloé Dufresne, le concert
symphonique en plein air est un rendez-vous incontournable à ne pas manquer. Il sera
l’occasion d’entendre de nombreux jeunes solistes accompagnés de l’orchestre autour de
grands chefs d’œuvres de la musique classique. Du romantisme à l’état pur et de grands
moments d’émotions en plein air et en bonne compagnie, celle des étoiles de la nuit et
des étoiles du classique.

 

Wolfgang Amadeus MOZART

Ouverture de Cosi fan tutte K.588
Concerto pour flûte et harpe K.299 (IIe et IIIe mouvement)

Johann Sebastian BACH

Concerto en ré mineur pour hautbois et orchestre BWV 1059
Concerto pour 2 violons et orchestre en ré

Piotr Ilitch TCHAIKOVSKY

Variations sur un thème Rococo op. 33

Camille SAINT-SAËNS

Introduction et Rondo-Capriccioso pour violon et orchestre

Antonin DVORÁK

Romance pour violon et orchestre op.11

Date :

Le 1er juillet 2023 à 21h30

Adresse :

Domaine National de Saint-Germain-en-Laye

Pl. Charles de Gaulle, 78100 Saint-Germain-en-Laye

Réservations sur le site du festival : http://www.lesetoilesduclassique.fr

La salle est à l’honneur avec le Concerto pour Public de N. Campogrande le 4 juin

DISTRIBUTION

Orchestre Atelier Ostinato
Jean-Luc Tingaud, direction
Irène Gomez-Calado, Cheffe assistante

PROGRAMME

Gioacchino Rossini
Ouverture de La Pie voleuse
Nicola Campogrande
Concerto pour public et orchestre « Trois langages imaginaires »

Ce concert au format inhabituel invite les spectateurs à interpréter depuis leurs sièges l’œuvre de Nicola Campogrande spécialement composée pour eux. Guidés par la cheffe assistante Irene Gómez Calado et accompagnés par les musiciens de l’Orchestre atelier Ostinato, les « spectateurs solistes » créent leur propre version de ce concerto en chantant et en jouant avec des bonbons sonores et des kazoos.

En musique pour plus d’humanité. Grand Palais Éphémère – 15 juin à 20h

Programme:

Rythmé, dansé, slamé : Ludwig van Beethoven, Symphonie n°9

  • Jean-Christophe Spinosi, direction
  • Orchestre-Atelier Ostinato
  • Maxime Thomas, chorégraphe
  • Tarik, slam
  • Thierry Malard, percussions
  • Choeur Lili Boulanger

Depuis 2018, les jeunes musiciens de l’Orchestre Atelier Ostinato s’investissent dans des actions citoyennes et de développement durable en allant à la rencontre des publics isolés et en permettant de faire émerger des imaginaires. Depuis trois ans, ils s’engagent dans la lutte contre la solitude à travers ce grand projet En musique pour plus d’humanité.

D’avril à juin 2022, au cours de différents ateliers, des détenus du centre pénitentiaire de Nanterre et des jeunes en situation de précarité vont créer une oeuvre collective mêlant danse, arts de rue et musique classique accompagnés d’artistes professionnels et de jeunes musiciens. Sur un programme dirigé par le chef d’orchestre Jean-Christophe Spinosi, les détenus de la Maison d’Arrêt de Nanterre vont déclamer des textes de slam rédigés lors d’ateliers en prison, encadrés par le chanteur Tarik (finaliste en 2021 de l’émission The Voice). Un groupe, composé de jeunes adultes accueillis par le Secours Populaire et La Maison de l’Amitié, va créer une partie percussion, tandis qu’un autre groupe préparera une chorégraphie encadré par Maxime Thomas, danseur de l’Opéra de Paris.

Le 15 juin 2022, au Grand Palais Éphémère, aura lieu la restitution publique et gratuite de ce travail lors de ce grand concert.

Réserver sur ce lien

Valses ! au Théâtre de Suresnes – Jean Vilar le 15 Mai

Orchestre atelier Ostinato
Direction Jean-Luc Tingaud

PROGRAMME

Ludwig van Beethoven (1770-1827) Danses allemandes WoO. 8
Johann Strauss (1825-1899) Valse « Sang viennois »
Jean Sibelius (1865-1957) Valse triste
Piotr Illitch Tchaïkovsky (1840-1893) 2ème mouvement de la 6ème Symphonie
Mikhaïl Glinka (1804-1857) Valse-fantaisie
Maurice Ravel (1875-1937) La valse

Est-elle viennoise ? D’aucuns prétendent qu’elle serait française. Mais l’origine de la valse se trouve en fait dans les danses populaires allemandes. Enquête en musique.

Le sujet, très disputé, mérite amplement un concert commenté. L’énergie des jeunes musiciens de l’Orchestre atelier Ostinato et la verve du chef Jean-Luc Tingaud se proposent de nous faire voyager dans toute l’Europe à  la recherche de cette musique qui fait vibrer et danser au-delà des frontières et des époques.

Strauss à Vienne, Tchaïkovsky en Russie, mais aussi Sibelius en Finlande, Ravel en France, autant de compositeurs majeurs qui ont su faire valser les émotions. En écoutant leurs partitions éblouissantes, nous comprendrons ce qui fascine tant dans la valse, chaloupée, endiablée, sensuelle… A trois ou à mille temps, la valse est une invitation.

Raphaël Merlin dirige Ostinato le 20 mars à Suresnes

Igor Stravinsky, compositeur de génie, a révolutionné la musique du XXe siècle à commencer par L’Oiseau de feu. Force est de constater que son œuvre et celles qu’il a inspirées n’ont rien perdu de leur incandescence.

L’Oiseau de feu, premier des ballets dont Igor Stravinsky signa la musique, est créé en 1910 à Paris par la compagnie de Serge Diaghilev, les Ballets russes. C’est un choc esthétique. La partition de Stravinsky révolutionne alors la musique d’or­chestre. Cette rencontre du merveilleux des contes russes et de la danse exal­tée de Nijinsky a des origines : le Sadko de Rimski-Korsakov, qui fut le maître en orchestration du jeune Stravinsky. L’Oiseau de feu éblouit également le jeune Maurice Ravel, qui quelques années plus tard écrira la musique d’autres contes : Ma Mère l’Oye.

Pour conclure ce concert haut en couleurs dirigé par Raphaël Merlin, chef reconnu et par ail­leurs brillant violoncelliste, le côté far­ceur et iconoclaste de Stravinsky sera illustré avec une partition rare et bur­lesque, le Circus Polka.

Programme:

  • Stravinsky: L’Oiseau de feu
  • Stravinsky: Circus Polka
  • Rimsky-Korsakov: Sadko
  • Ravel: Ma mère l’Oye

Adresse:

Théâtre de Suresnes Jean Vilar – 16 Place Stalingrad, 92150 Suresnes